Testament de Johnny Hallyday les folles sommes d'argents que ses enfants ont perçus

15 février 2018 - 266 vues
Le Taulier a estimé que ses deux premiers enfants avaient déjà reçu suffisamment selon RTL qui dévoile ce à quoi ils ont déjà eu droit.
 

La guerre est déclarée dans le clan Hallyday et les nouvelles informations qui viennent d'être dévoilées permettent enfin de mieux comprendre la démarche de l'icône Johnny. En effet, l'étonnement a été grand lorsque sa fille Laura Smeta dévoilé un communiqué de presse au ton très intime dans lequel elle contestait le testament de son père qui confierait "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa veuve. Puis, cette dernière, Laeticia Hallyday, a réagi rapidement en faisant part de son "écoeurement", regrettant que la fille de Nathalie Baye et le fils de Sylvie Vartan, David, polémiquent à travers les médias. On en sait désormais plus sur le fameux testament grâce aux informations exclusives de RTL, au cours de l'émission de Marc-Olivier Fogiel.

 

Les journalistes de la radio donnent des éléments de réponses sur les raisons qui ont poussé l'interprète de Retiens la nuit à prendre de telles mesures testamentaires. Ils ont eu accès aux trois testaments successifs de Johnny Hallyday : "Le premier document établi en Suisse en 2011, le deuxième en avril 2014, une page manuscrite rédigée par le chanteur à Marnes-la-Coquette et le troisième, que nous révélons, inconnu de David et Laura, quatre pages, en anglais, datées de juillet 2014, dressé devant notaire à Los Angeles. Ce dernier, le plus récent, est le testament qui fait foi."

Johnny Hallyday a écarté de sa succession ses deux aînés, Laura (34 ans) et David (51 ans) car il avait estimé avoir été généreux – surtout l'actrice précise la radio – et qu'ils avaient déjà eu leur dû, préférant réserver désormais son héritage pour assurer l'avenir de ces filles, Jade (13 ans) et Joy (9 ans), adoptées avec celle qu'il a épousée en 1996, Laeticia Hallyday. "Dès son premier testament, celui de 2011, Johnny précisait déjà que David et Laura devaient "accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus", indique RTL.

CE QUE DAVID ET LAURA ONT DÉJÀ EU

La liste de ce à quoi ont eu le droit Laura Smet et David Hallyday a été révélée par la radio. Pour la comédienne, "son père avait apporté en 2003, 442 000 euros pour l'achat d'un appartement rue du Cherche Midi. Quatre ans plus tard, 450 000 euros pour un autre appartement, rue Bonaparte. Laura Smet recevait également depuis 2004, par virement bancaire, environ 5 000 euros mensuels. Au total, près de 800 000 euros jusqu'à aujourd'hui". Pour David, "Johnny lui avait légué en 2002 sa part de la maison où il avait vécu avec Sylvie Vartan : la Villa Montmorency. Cette part évaluée à l'époque à 3 millions d'euros est estimée aujourd'hui à 10 millions d'euros".

Quant aux biens de grandes valeurs sentimentales comme les guitares ou le disque Laura, Johnny Hallyday ne s'opposait pas à ce que tous ses enfants puissent en jouir. L'avocat de Laeticia Hallyday, Me Ardavan Amir-Aslani, s'est refusé à tout commentaire. Ces informations de RTL corroborent celles du magazine Closer en kiosque le 16 février qui démontraient "l'obsession très forte" de Johnny de protéger ses deux plus jeunes filles.